23/03/2007

Litou est malade

14 mars

Litou est malade. Je ne le trouve pas bien du tout.

Il y a 2 jours, il est venu se coucher sur moi. Il y a longtemps qu'il n'avait pas fait ça, comme ça.

Il vient dormir près de moi, il se couche sur mon cousin entre ma tête et le mur. Il vient souvent pour des câlins. Mais ce soir là, son regard était différent, comme si il voulait quelque chose, besoin de moi plus que d'un câlin.

Et hier, il n'a pas arrêter d'avoir des crises d'éternuements. Il a très peu mangé, très peu bougé.

Hier soir, je ne l'ai pas trouvé bien du tout. apathique, amorphe, sans aucun appétit (c'est pas lui ! Il est toujours le premier à réclamer à manger).

Il faisait peine à voir. Le regard vitreux, les yeux à peine entrouverts, la bouche ouverte, la langue pendante. Il avait des difficultés à respirer.

Il faisait pitié à voir.

J'ai été prise de panique. J'ai vraiment cru qu'il nous quittait, qu'il était en train de mourir.

J'ai téléphoné au vétérinaire de garde qui m'a dit de patienter, et que si ça n'allait pas, je devais venir à lui ave le chat.

Je l'ai veillé toute la nuit.Je suis restée avec lui au salon. Car si il devait partir, jr voulais être là. Je préfère que celà se fasse à la maison. Plutôt que de le voir avec ce regard apeuré quand je l'emmène chez le vétérinaire.

J'ai pleuré, j'ai sangloté à grosses larmes. Je l'ai supplié de ne pas me quitter. Toutes les larmes de mon corps y sont passées. Je sais bien qu'il est dans l'ordre des choses que les chats meurent avant moi, mais je ne veux pas les voir souffrir.

Mes petites boules de poils chéries. Tant d'amour partégé, tous ces bons moments.

Le vétérinaire est venu. Litou a les voies respiratoires aériennes enflammées et infectées. Il a aussi les yeux qui pleurent. Coryza.

Start les antibiotiques.

Le vétérinaire a dit aussi qu'il est possible qu'il ait un lymphosarcome. Il a dit avoir senti des ganglions. Et qu'il est possible que les ganglions compriment sa trachée. Et dans ce cas là, il n'y aurait rien à faire. Il faut attendre quelques jours, et voir l'évolution.

Je me sens vide, pas bien du tout. Litou n'est pas de ma chair. Ce n'est pas ça qui importe. C'est tout le bonheur, tous les petits bonheurs partégés ensemble, toutes ces années passées ensemble.

16:59 Écrit par Miauw | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.