02/09/2007

Life goes on

Oui mon Linou, la vie continue. Et je ne cesse de penser à toi.

Les seuls mots d'encouragement de mon mari ont été, hier: Il y en a encore 3.

Oui, il y a Mlitou, Lolo et Lolotte. Et aujourd'hui, je peux à nouveau me tourner vers eux.

Deux jours que tu es parti. Et jusqu'à ce matin, je n'ai pas arrêter de cafouiller dans les prénoms. Car en fonction de la place qu'ils prenaient, c'est toi que je voyais,que je vois encore.

Mais c'est vrai que je ne peux pas les délaisser malgré le chagrin qui m'accable.

Linoutte en profite déjà pour sauter sur mes genoux et réclamer des câlins. Et quand je sers à manger, elle n'hésite plus à y aller la première. Avant c'était toi, le premier à accourir, suivit de Lolo. Et bien souvent, elle s'en retournait penaude au salon en attendant que je la serve sur la table.

Lolo  reste le même: manger et dormir. Quoique hier, nous avons joué ensemble.

Mlitou.... vendredi soir a semblé te chercher. Il est venu renifler tes joujous que j'ai mis sur mon bureau et l'endroit de celui-ci où tu t'étais couché récemment. Je reste mitigée et pensive par rapport à ce que le vétérinaire m'a dit. Les chats n'ont pas de souvenirs. Ils n'ont que la mémoire du présent. Ce sont nous les humains qui voulont donner un sens humain au vécu des animaux:anthropomorphisme. Je suis néanmoins persuadée que Mlitou t'a cherché.

Je suis heureuse pour toi Lee que tu sois parti doucement, calmement et naturellement.

17:22 Écrit par Miauw | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir je suis triste d'apprendre le décès de Lee
comme les histoires se ressemblent j'ai aussi plusieurs
chats aussi possesseurs pour les calins et les jeux
j'ai la gorge serrée de lire l'hommage que tu lui rends
jamais on ne sait les oublier leur trace reste gravée
dans nos coeurs... courage à toi je repasserais plus tard

Écrit par : Tchânou | 03/09/2007

Les commentaires sont fermés.